Rechercher

Le travail de l’intimité

Mis à jour : avr. 28

« Doux », « délicat » font partie des qualificatifs qui reviennent régulièrement sur le travail que Charlotte et moi réalisons pour MELBAS 801. Et nous en sommes ravis car c’est une empreinte que nous aimons laisser quand bien même nous n’en faisions pas un objectif.

Même s’il était important pour nous que ces ressentis ressortent de nos travaux, nous n’avions pas nécessairement, aux débuts de MELBAS, l’optique de le marquer à ce point.


Cela est surtout vrai en ce qui me concerne en tout cas, en ce qui concerne la vidéo. Habitué à la fiction depuis des années avec des équipes toujours plus conséquentes et techniques, aborder la vidéo seul ou à deux via MELBAS 801 a été comme une redécouverte : celle de l’intimité.

Alice, une des muses passées devant notre objectif

Il faut dire que passer d’un tournage avec 40 personnes à un tournage à 5, pose des conditions radicalement différentes, et je pense surtout aux conditions humaines.

Loin des fictions qui imposent scénario, diction, rôle etc, nos vidéos au sein de MELBAS cherchent à être plus proches des personnes filmées, à leur offrir un contexte, une trame dans laquelle elles sont libres d’apporter leur personnalité, leur intimité. Et cette intimité arrive sûrement à s’affirmer au vu de notre façon de travailler : Charlotte, une maquilleuse et moi-même. Comité réduit pour permettre une expression plus fragile.


C’est, en tout cas pour ma part, une façon de travailler que j’affectionne particulièrement et qui, en parallèle d’autres productions plus conséquentes réalisées hors MELBAS 801, m’offre une forme d’expression très personnelle, quand bien même partagée avec ceux (mais souvent « celles ») qui m’entourent.

Clara, première modèle pour la série My Portrayal Visions

Le clip "Flirt", au-delà d’être avant tout un test pour Charlotte et moi sur la façon de filmer la nudité et l’intimité de couple, nous a confortés dans la confiance qui s’échange entre nos actrices et nous, dans le respect et la bienveillance qui pouvait s’instaurer malgré la délicatesse du sujet filmé.

Océane et Léa, actrices pour le clip FLIRT

Ces mêmes conditions ont mené le clip "Jungle Urbaine" plus loin que ce que l’on s’en figurait à la base. Nos acteurs se sont sentis légitimes et en confiance d’apporter leur sensibilité en proposant une chorégraphie de danse qu’ils ont à la fois proposée et à la fois improvisée, se renvoyant les émotions devant la caméra, sans répétition préalable.

Clem'Sun dans sa chorégraphie avec Wilfried pour JUNGLE URBAINE

Ainsi, entendre notre travail qualifié de « doux », « délicat » entre autres, est une récompense à nos yeux car nous y voyons un compliment à ce que nous faisons, à ce que nous sommes ou voulons être, à ce que nous voulons inspirer, à ceux qui travaillent avec nous, à ceux qui suivent nos réalisations.


My Portrayal Vision #001 : https://vimeo.com/284270816 FLIRT - Hanah : https://vimeo.com/277284479

Jungle Urbaine - Trafic. : https://vimeo.com/287820496

Kévin.

0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

CGV

©2020 by MELBAS 801 – Charlotte & Kevin
Tous droits réservés – All rights reserved